Libellés

jeudi 26 janvier 2017

Château d'Amboise

Léonard de Vinci devant Amboise

Sur l'ïle d'Or, au milieu de la Loire, une statue en bronze (tôle de bronze) de Léonard de Vinci, représenté nu à la manière d'un dieu grec de l'Antiquité, contemple la Loire, le regard au couchant, dans le fil de l'eau qui baigne les fondations du château d'Amboise, un lieu de résidence de son célèbre mécène, le roi François premier. Un souterrain existe encore aujourd'hui (mais effondré en son milieu) entre le château et le Clos Lucé, lieu de résidence de Léonard à Amboise. Ce souterrain permettait au roi de rendre visite à son célèbre ingénieur-artiste.
Cette sculpture est l'oeuvre d'Amleto Cataldi, vers 1920. Elle est offerte à la France en 1935 par la petite République de Saint Marin (en hommage aux services rendus à cette République par Bonaparte avant qu'il ne devienne empereur.)

Poème

Fleur intemporelle

Nous avons partagé le gîte et le couvert
Comme les pensées du jour, les écrits, les idées
Contemplé la vallée sous son bel habit vert
Et bu le même vin à la table dressée
 Rosquelfen vue de Toul Goanv, Lande  Gouarec, hiver 2017

Nous avons échangé les paroles et les rires
Des mots chargés de sens et qui parlent au coeur
Nous avons traversé l'espace en devenir
Des landes épineuses à la saison des fleurs

Nous avons vu briller avec ravissement
L'étoile qui nous guide aux heures bienheureuses
Lumière dans l'infini, d'un astre au firmament
Poursuivant son destin de matière lumineuse

Et puisqu'elle brille encore dans le ciel étoilé
Vous pouvez défiler, nuits et jours, années brèves
Qui perdez chaque automne vos floraisons fanées!
Dans mon coeur s'épanouit une belle fleur de rêve
chemin vers la grotte de l'Agrippa, Toul Goanv, hiver 2017

Ni vos jours, ni vos nuits ne peuvent la cueillir
Elle éclaire l'instant quand les années trépassent
Flamme des sentiments qui ne saurait faiblir
Sa vigueur se nourrit de ce temps qui s'efface.

dimanche 15 janvier 2017

Patrimoine de Laniscat

Chapelle de Rosquelfen en Laniscat (Côtes d'Armor)

Remise en place de la charpente restaurée: photo du 4/01/2017



Dans la quatrième tranche de travaux en cours de réalisation, il y a la remise en place après restauration de la charpente avec ici une vue sur la partie Nord de la nef recouverte d'ardoises du Liscuis: corniche, sablière sculptée, fermes, chevrons et voliges.







Partie Sud, devant le porche: photo du 4/01/2017


La partie Sud de la nef, face au porche d'entrée latérale Sud est également remise en place par les "Charpentiers de Bretagne" de Quistinic: corniche, sablière  et corbeau sculptés. La photo montre la partie haute du mur du porche et l'enduit intérieur dégradé qu'il faudra reprendre; un travail réalisé par les bénévoles des "Amis de la chapelle de Rosquelfen".






Vue d'ensemble de la charpente: photo du 4/01/2017

Cette dernière vue montre la charpente remise en place après restauration à Quistinic. Les bénévoles de l'association ont découvert la partie "choeur" de la nef qui n'avait pas encore été traitée. Ce travail termine l'action des bénévoles sur la toiture de la nef. Il restera la sacristie et le porche pour finir l'intervention sur la toiture,

mardi 10 janvier 2017

Poème

Korrigans des temps à rebours

Vertes collines enrochées
Pierres des vieux murs patinés
Décor toujours fascinant
Des korrigans

Une fontaine coule encore
Approchez vous de son bord
Devinez en son miroir
L'étrange histoire

"Le vol plané d'une mélodie vers le passé". Huile sur toile.Reon
De cette elfe passagère
Une bien belle étrangère
Attirée dans cet endroit
Au fond des bois

Elle écoute la chevauchée
Le murmure d'un vent léger
Qu'accompagnent les sanglots
D'un filet d'eau

Elle redit Musset, Vigny
Aime Ronsard, de Vinci
Et regardant les étoiles
Hisse les voiles

Mais elle a abandonné
Les vieux chemins ombragés
Les korrigans rêvent encore
De cheveux d'or

Où est la voix cristalline
Les intonations divines
Mélodie des sentiments
D'un autre temps

En planant vers le passé
La mélodie oubliée
M'apporte au déclin du jour
Des mots d'amour.

NB: illustration:huile sur toile de Réon: La légende d'Argondia, autrefois au Moulin du Corbeau près de l'étang des Salles en forêt de Quénécan, aujourd'hui à Prague, Rép Tchèque.

lundi 2 janvier 2017

Chapelle de Rosquelfen

Chapelle de Rosquelfen à Laniscat en Côtes d'Armor.

Tout d'abord, bonne et heureuse année 2017 à tous les internautes et un grand merci à vous et tout particulièrement aux visiteurs qui se sont exprimés sur le contenu de certains articles.

La quatrième tranche des travaux sur la chapelle se poursuit actuellement par la restauration de la charpente de la nef
et la mise en place de la couverture. Le travail n'est pas facile pour les couvreurs car les températures sont particulièrement basses en ce début d'année 2017.


Face Nord, toiture en réfection: janvier 2017




La photo prise le premier janvier 2017 montre la remise en place de la toiture sur la nef de la chapelle après restauration de la charpente à Quistinic (les Charpentiers de Bretagne). Une nouveauté est à signaler, c'est l'utilisation de l'ardoise rustique du Liscuis, l'ardoise du pays, une ardoise montée à "pureaux décroissants" selon les règles de l'art. Cette ardoise revêt déjà le clocher de la chapelle (ardoise mordorée du Liscuis).











Façade Sud, toiture entre le clocher et le porche: 1/01/2017.
 Sur cette face, on observe la jonction entre le clocher et le porche. La noue est également en ardoises rustiques du Liscuis.
Il restera la partie "chœur" de la nef à restaurer puis terminer la pose des ardoises pour finir la nef. Ce travail est réalisé par l'entreprise "Les toits de Bretagne" de Merdrignac.