Libellés

samedi 29 avril 2017

Poème

A l'heure des invectives et outrances diverses marquant la vie politique de ce temps (et l'absence d'arguments sérieux), comment ne pas suggérer de mettre un peu d'amour en lieu et place de la haine qui s'étale au quotidien et qui témoigne du triste état de notre démocratie!
                    Amour
 Aimer sans cesse, aimer toujours!
L'amour éteint, la vie s'enfuit
Champ de colza en avril: Tournemine, Côtes d'Armor
L'amour est sens, éclat des jours
Et la douceur de belles nuits

Dans le langage des oiseaux
Dans l'éternel souffle du vent
Dans l'arc-en-ciel naissant des eaux
L'hymne à l'amour et au vivant!

L'amour fait vivre et soigne aussi
Toutes blessures d'âme et de coeur
Plaisirs d'amour n'ont pas de prix
Ni de limites en leurs saveurs!
Fin de jour, pointe du Grouin, 26 avril à Cancale (35)

Il faut l'amour pour bien comprendre
Les coeurs en peine, les coeurs blessés
Un regard, un seul pour apprendre
L'unique sens du verbe aimer

Et préférer à ces honneurs
Dont s'abreuvent les Importants,
Les regards, les rires et les pleurs
Que s'échangent les amants

Pourquoi construire de vains projets
Quand la vie défile au présent?
Aimer est bien le seul sujet
Qui se conjugue à ce seul temps
Et Victor Hugo de conclure:

"Conserve en ton coeur sans rien craindre
Dusses-tu pleurer et souffrir
La flamme qui ne peut s'éteindre
Et la fleur qui ne peut mourir".
Sources: Extrait des Contemplations: "Aimons toujours"V.Hugo


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.