Libellés

mardi 10 janvier 2017

Poème

Korrigans des temps à rebours

Vertes collines enrochées
Pierres des vieux murs patinés
Décor toujours fascinant
Des korrigans

Une fontaine coule encore
Approchez vous de son bord
Devinez en son miroir
L'étrange histoire

"Le vol plané d'une mélodie vers le passé". Huile sur toile.Reon
De cette elfe passagère
Une bien belle étrangère
Attirée dans cet endroit
Au fond des bois

Elle écoute la chevauchée
Le murmure d'un vent léger
Qu'accompagnent les sanglots
D'un filet d'eau

Elle redit Musset, Vigny
Aime Ronsard, de Vinci
Et regardant les étoiles
Hisse les voiles

Mais elle a abandonné
Les vieux chemins ombragés
Les korrigans rêvent encore
De cheveux d'or

Où est la voix cristalline
Les intonations divines
Mélodie des sentiments
D'un autre temps

En planant vers le passé
La mélodie oubliée
M'apporte au déclin du jour
Des mots d'amour.

NB: illustration:huile sur toile de Réon: La légende d'Argondia, autrefois au Moulin du Corbeau près de l'étang des Salles en forêt de Quénécan, aujourd'hui à Prague, Rép Tchèque.

5 commentaires:

  1. Exercice de rimes croissantes et décroissantes instaurant une musicalité particulière pour évoquer le temps des amours y compris celui du pays dans lequel ils se vivent et une incitation à vivre sans attendre (la décroissance illustre la fuite du temps).

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  3. Barbara - Dis, quand reviendras-tu ? - YouTube
    https://www.youtube.com/watch?v=nUE80DTNxK4

    RépondreSupprimer
  4. waooouh refais nous ça! Pascal

    RépondreSupprimer