Libellés

lundi 28 novembre 2016

Voies antiques à Gouarec en Côtes d'Armor

Voies antiques à Gouarec, Côtes d'Armor

Cette carte est extraite de l'article intitulé: "L'établissement gallo-romain de la chapelle Saint Gilles à Gouarec (Côtes d'Armor),un modèle d'habitat inédit dans l'Ouest de la Gaule" par l'archéologue Gaétan Le Cloarec et paru dans la "Revue archéologique de l'Ouest n°28 de 2011.
Cette carte montre bien le croisement des deux voies dans le secteur du Poteau à proximité de Rosquelfen. Les vestiges découverts dans le secteur de la Villeneuve, manoir situé sur la rive droite du Doré canalisé et ceux de Stango (autrefois Stang er Goff) sur la rive gauche du Blavet, montrent bien que la voie venant du Sud (Plélauff) ne longe pas le Blavet en rive droite pour venir se raccorder à angle droit sur la voie Condate-Vorgium (Rennes-Carhaix) comme l'indique le site internet "kreizyarcheo", mais sur la rive gauche du Blavet comme l'indique cette carte.Il est vrai que les travaux du XIXe siècle pour faire le canal de Nantes à Brest ont fait disparaître un certain nombre de vestiges comme le gué de franchissement du Doré et du Blavet dans un endroit où leur confluence n'est plus tout-à-fait celle d'origine.
NB: pour une lecture facile de la carte, utiliser la fonction "zoom".

dimanche 20 novembre 2016

Patrimoine de Perret (22)

Moulin à vent ruiné de Lan ar "Hours" (ou "Course" selon la carte IGN) en Perret (Côtes d'Armor)

Le moulin ruiné de Lan ar Hours (orthographié Lande ar Course sur la carte d'état major IGN au 1/25000) est situé sur une crête de grès armoricain de l'Ordovicien inférieur (Arénigien) qui forme un relief culminant à 283m à cet endroit et qui constitue l'axe de l'anticlinal de Quénécan.
Cette ruine est également connue sous le nom de moulin de la Croix Rouge, allusion à la croix de mission présente à un carrefour des chemins un peu plus au Nord en descendant vers Bon Repos. Dans les années 1960, ce moulin était connu comme "Moulin de Saint Gildas" à Gouarec et ses environs. La maçonnerie de ce moulin construit en 1830 est réalisée en schistes à séricite et chlorite du Briovérien, en pierres taillées sur trois faces et ajustées de manière à former un cylindre parfait. Les schistes chloriteux du Briovérien se trouvent à partir de l'étang du Fourneau, vers Saint Ignace puis sur Saint Aignan et Cléguérec. Le bâti de Saint Aignan est réalisé avec ces schistes plus clairs que les schistes sombres du Dévonien que l'on trouve à Gouarec.
Vue interne sur l'oeil de boeuf
Dans les années 1960, le recteur de Perret (Yvon Motreff) faisait danser les habitants du terroir Koste 'r c'hoed au son de sa cornemuse et à la Saint Jean (24 juin). De cet endroit on apercevait les feux de Saint Nicolas du Pélem (Bothoa) et ceux du Miniou à Rostrenen. Les temps ont bien changé depuis; les feux sont désormais exclus dans ces endroits de landes et bois et les murs du vieux moulin ont perdu de la hauteur. Ce vestige n'en reste pas moins un témoin tout-à-fait remarquable du savoir faire des anciens du pays et mérite d'être conservé. Il appartient au patrimoine bâti et historique du Kreiz Breizh d'autant plus original qu'il s'agit d'un témoin aujourd'hui unique de moulin à vent dans cet endroit.

NB: les chemins de randonnées qui passent dans le domaine de Quénécan et à proximité du moulin sont fermés et interdits du premier octobre au premier mars (période hors convention départementale).
Voir à propos de ce moulin, l'article dans le numéro spécial du CGHP: "Bon Repos, un site de confluence au coeur de la Bretagne" de Marc Jeanlin.

samedi 12 novembre 2016

Poème

Apocalypse?


Ses Cavaliers sont harnachés
Triste constat des derniers jours
Comment peut-on parler d'amour
Dans notre monde décomposé?


Bois de Gouarec vu du Liscuis, vallée du Blavet, 10/2016
A chaque jour ses intersignes
Vols de corbeaux sur Quénécan
Spectres nocturnes, parfois hurlants
Paroles vaines d'hommes indignes


Le monde inquiet craint l'avenir
Le chant du cygne au crépuscule
En ce moment où tout bascule
Au temps des peurs et des soupirs





Bois de Gouarec vu du Liscuis, vallée du Blavet:10/2016

Resterait-il dans la pénombre
De la tendresse et de la vie?
Et quel futur serait permis
Pour que l'Espoir jamais ne sombre?

Toujours fidèle aux chemins creux
Inquiet des sources qui tarissent
Ombre lunaire qui passe et glisse
Je sens faiblir les derniers feux

Dans la vallée de rouille et d'or
Ta voix,ô Muse toujours vivante
Parle d'espoir dans la tourmente
Et cette voix est un trésor.





dimanche 6 novembre 2016

Lac de Guerlédan

En centre Bretagne, le lac de Guerlédan
Guerlédan à Trégnanton, novembre 2016

En 2015, le lac de Guerlédan était vide (voir les articles de 2015 sur ce blog) et dès le printemps 2016, il s'était rempli à son niveau maximum. Aujourd'hui, la réserve d'eau n'a jamais été aussi faible et témoigne de l'importante sécheresse qui affecte la région, et donc du faible débit des nombreuses sources qui alimentent le Blavet en amont de Bon Repos. La photo prise récemment à Trégnanton (commune de Saint Gelven) montre une surface des eaux bien plus basse qu'à l'ordinaire, ce qui n'enlève rien au charme romantique de cet endroit magnifique. Malgré les millions de m3 qui manquent, le lac est toujours une réserve stratégique d'eau pour les communes environnantes.
Couleurs automnales en novembre 2016 à Trégnanton

Ce décor sauvage et préservé résonne encore des mouvements et cris d'oiseaux, du chuchotement des confidences faites dans les sous-bois de hêtres, chênes et conifères qui ceinturent le grand lac.  Dans un tel endroit naît le désir de partager la beauté et le souci de la préserver, un endroit où comme l'écrivait le philosophe ami de Kant, Gottlob Schelle en 1802 dans "L'Art de se promener", la beauté de la nature favorise l'éveil et le travail de la pensée tout en y ajoutant le plaisir de la promenade; endroit idéal pour sa beauté, son calme et son harmonie naturelle.

jeudi 3 novembre 2016

Poème

Le Daoulas

Divine harmonie automnale
Lande garnie en majesté
Ardoises aux dentelures dressées
Avant les froidures hivernales

Torrent l'hiver, ce jour ruisseau
Sage gardien de vifs et d'or
Des anciens biefs et leurs trésors
Dans cette gorge chante son eau

Richesse méconnue de l'endroit
Aux schistes durs et les couleurs
De végétaux et des odeurs
Polychromie qui se déploie

Et mon corps ici étonné
Légèreté de tous les membres
Soleil inconnu de novembre
En harmonie enluminée

Le rêve devient réalité
donne aux vivants cette sagesse
Où corps et âmes enfin renaissent
En cet instant d'éternité.

NB: Le Daoulas est une rivière, ici affluent rive gauche du Blavet et qui fait l'ancienne limite entre Laniscat et Saint Gelven (Côtes d'Armor).