Libellés

samedi 21 novembre 2015

Poème

Hypothèses mouvantes
A Rosquelfen en  octobre 2015

Permanente et consciente, toujours confiante, la passion
S'abrite en terre d'ici
Mémoire active d'âmes captives
Sous le ciel sombre de grises landes

L'homme au bord d'un Autre Monde
Est façonné d'imaginaire et de raison
De poussières d'étoiles assemblées
D'Univers en fragments singuliers
Eclaircie en sous-bois au Kreiz Breizh

La tête dans les étoiles
Il entend les sons du jour s'éteindre sous la pluie
Ce voile gris bruissant dans la vallée
Alors, la mélancolie l'emporte sur le vaisseau d'hier

Rêveur discret, il patiente
En observateur attentif, et pourtant
Un doute étrange alors le saisit

Il attend...
(Hypothèses mouvantes, destinées flottantes
Trajectoires inconnues,
Etranges intersignes hors du temps
Grandes vibrations!)

jeudi 19 novembre 2015

Actualité

Fin 2015: nouveau choc!

Le 11 janvier 2015, un article rédigé sur ce blog et intitulé "Début 2015, le choc!" faisait état de l'attaque de Charlie Hebdo en insistant sur ce que la haine pouvait provoquer d'insupportable. Cet article (supprimé pour cause de "bug"informatique) disait en substance que l'absence totale d'humour signait l'obscurantisme, l'ignorance, le fanatisme. Cet article renvoyait au thème du forum du Monde, au Mans en novembre 2014 qui traitait de la promesse en insistant sur la nécessité de réhabiliter d'urgence la parole comme élément indispensable au vivre ensemble. Depuis le 14 novembre dernier, les attentats dans Paris réactivent les blessures du début d'année et nous interpellent tous par la mise en cause de notre démocratie. Dans cette épreuve, il semble qu'une très large majorité de français approuve les mesures d'urgence, mesures qui ne permettront pas de faire l'impasse sur la nécessité impérieuse d'analyser les causes de cet état de guerre dont certaines se trouvent sur notre sol, dans nos banlieues et d'en tirer rapidement les conséquences. Le "karcher" évoqué par un "politique" il y a un certain nombre d'années maintenant n'était pas à la hauteur du problème, mais au-delà des polémiques qui reviendront toujours trop vite, écoutons les  sages de la société civile: sociologues, philosophes, médecins... dont la parole est encore audible aux français, sans doute parce qu'ils sont hors des enjeux électoraux!

Dessin et aquarelle

Carnet de voyages


Encre bleue à la plume sur papier. Représentation de la sterne de Loire en vol.







Le vouvray en Touraine. Aquarelle et plume

mercredi 11 novembre 2015

Réflexions à propos des Celtes

A propos des celtes 

Selon C.J.Guyonvarc'h et F.Le Roux (Les Druides, éd: Ouest France), la conception du temps des celtes est accessible par Samain (fête du 1 novembre) ou Samonios dans le calendrier de Coligny. Fin et début de l'année qui n'appartient ni à celle qui se termine ni à celle qui commence. C'est la fin de la saison claire et le commencement de la saison sombre. Samain est hors du temps. C'est le jour de rencontre dans le temps et l'espace des hommes et des créatures féeriques de l'Autre Monde. Le temps humain est fini, mesurable et mesuré, alors que celui de l'Autre Monde est le présent immuable de l'éternité. Cette opposition du fini et de l'infini est de toutes les métaphysiques mais :"l'Irlande et la Gaule ont ajouté la note originale de l'approximation de l'infini par l'allongement indéfini du temps fini" (Guyonvac'h et Le Roux).
La théorie hésiodique des quatre âges de l'humanité: âge d'or, d'argent, d'airain et de fer est reprise dans la tradition celtique et le druidisme qui sont une seule et même chose (de nature et d'essence religieuses indoeuropéennes). Ainsi les druides, souvent par trois: Fiss, Fochmarc, Eolas, représentant la Savoir,la Recherche et la Connaissance, ont vu bien plus loin que leur temps historique. Ils ont prévu la catastrophe finale qu'ils ne pourront ou ne voudront conjurer: "un jour régneront seuls le feu et l'eau" (Strabon IV, 4)
Ceci nous amène au débat actuel sur cette nouvelle ère géologique succédant à l'Holocène: l'Anthropocène, véritable accélération unique dans l'histoire de la planète où la "puissance" de l'humanité est capable de modifier la géologie du globe, mais où en même temps, cette humanité n'a plus aucune prise sur l'évolution qu'elle a provoquée, qui est en cours et qui sera à l'origine de sa  disparition (C'est du moins l'avis d'un nombre croissant de scientifiques). La nature, indifférente et hors du temps ne gardera des quatre âges ou: passage furtif des humains, qu'une strate de déchets plus ou moins radioactifs, traces du passage d'une espèce seule responsable de sa disparition (contrairement aux dinosaures). En attendant, qu'avons-nous fait de la sagesse de nos ancêtres celtes?...

vendredi 6 novembre 2015

Entre Histoire etLégendes

La grotte de Castel Finans près du barrage de Guerlédan


Lorsque l'on s'enfonce dans la forêt de Quénécan à partir du barrage de Guerlédan, on passe sous la petite chapelle de Saint Tréphine qui marque l'endroit où la légende situe le château de Conomor, dit: Castel Finans. En réalité cette construction correspondait à un grand quadrilatère décrit par l'archéologue de Keranflec'h Kernezne au XIXe siècle, vestige d'une fortification d'époque carolingienne et contemporaine de celle de Castel Cran dans le bois de Gouarec (également attribuée à Conomor par la légende notoirement connue à Gouarec). Sous cet endroit devenu par extension, carrière de Castel Finans et sur lequel de gros prélèvements de roche, le grès armoricain de l'Ordovicien (Arénigien), ont été effectués pour construire le barrage de 1924 à 1929, les promeneurs attentifs tombent après quelques centaines de mètres vers l'ouest, sur  une cavité horizontale et assez profonde, taillée dans la roche. Début d'un souterrain? Abri de quelle époque? Sondage géologique? Le mystère reste entier pour le moment...
Notes: l'Ordovicien (500 à435Ma) est un étage du paléozoïque ou primaire qui se situe entre le Cambrien (540 à 500 Ma)et le Silurien (435 à 410Ma) et l'Arénigien est un sous-étage de l'Ordovicien, autour de 480 Millions d'années.