Libellés

lundi 28 janvier 2013

Sculpture




Côté d'un meuble bibliothèque composé de panneaux de châtaignier. Ce bois correspond au réemploi d'un ancien banc d'église non utilisable.
Les motifs sont directement inspirés des coffres à lin du Léon, datant du XVIe siècle.
L'ornementation des meubles à lin de cette époque était encore visible ces dernières années chez un antiquaire de la ville de Morlaix.

mardi 22 janvier 2013

géologie-minéralogie

Les macles des Salles

Nous avons parlé dans un message précédent de ces curieuses macles contenues dans les schistes des rives de l'étang des Salles en Sainte Brigitte (56). Il s'agit d'andalousite et non de staurotide comme indiqué par erreur dans "Patrimoine de Cléguérec" sur InfoBretagne.
Sur cette vue, on observe une andalousite en section dans sa matrice de schiste. Elle contient des inclusions charbonneuses que l'on distingue au centre du losange clair qui représente l'andalousite sur sa tranche. Les inclusions  lui ont donné le nom de macle qui ne signifie pas ici deux prismes emboités mais un prisme taché (de macula), d'où le nom de macle. L'andalousite appartient au système cristallin orthorhombique; c'est un silicate de métamorphisme alumineux (Al2SiO5). On voit bien dans cette section naturelle d'andalousite, la forme qui a inspiré la fameuse macle de Rohan.

La staurotide, de son vrai nom staurolite est un minéral beaucoup plus complexe que l'andalousite et qui peut atteindre des tailles imposantes (plusieurs centimètres de largeur et de longueur). Il appartient au système monoclinique et on peut y trouver une bonne dizaine de composants chimiques (Al, Si, O, Fe, Mg, Zn, Co, Mn, Cr, Ti...) Sur cette vue, on observe une véritable macle par imbrication à 90° de deux prismes, ce qui donne la célèbre "croisette de Bretagne" que l'on trouve surtout à Coray (29)  ou au Grand Fougeray (limite départements 35 et 44).Pour développer de grands cristaux, la matrice de ces minéraux doit être relativement friable comme à Coray où on les trouve dans du micaschiste, rien à voir avec les schistes indurés des Salles.

jeudi 17 janvier 2013

Peinture

Pour abonder le sujet précédent, une vue de Gouarec à partir du Rocher du Marquis au début de l'automne.
 La perspective amplifiée par la vision d'une hauteur (le Rocher du Marquis domine Gouarec d'une cinquantaine de mètres) accentue l'effet de relief des différentes collines en regardant  vers le Miniou à l'horizon ( le Miniou est une colline surplombant Rostrenen).

Huile sur bois.

mardi 15 janvier 2013

histoire

Le Rocher du Marquis

Cet endroit remarquable est situé à l'entrée de la vallée de Bon Repos, à la sortie de Gouarec  et sur Rosquelfen, petit village de la commune de Laniscat dans les Côtes d'Armor. Surplombant Gouarec de quelques dizaines de mètres, le Rocher du Marquis possède une fontaine et un lavoir encore utilisé dans les années 80 par les habitants du lieu. Endroit stratégique et observatoire exceptionnel de la vallée, ce piton rocheux en schiste ardoisier a probablement joué un rôle important dans la défense de Gouarec au cours du haut moyen-age et constitué un site sacré pour les Celtes par la présence de la source.
Cette vue laisse deviner le halage qui longe le Blavet canalisé, entrée de la vallée du Blavet dite de Bon Repos, allusion à l'abbaye du même nom située à environ deux kilomètres en aval.
Comme il n'existe pas de marquisat dans cet endroit, le nom du Rocher viendrait sans doute d'une traduction phonétique du breton (marc'h kouezed ou kouehet, donnant kouiz puis phonétiquement "marquis") ce qui signifie "le cheval tombé".La mémoire populaire rapporte qu'un cheval emballé se serait précipité dans le vide, d'où l'appellation du Rocher.

Cette seconde vue prise à Malansac (56) restitue une scène de chasse du paléolithique au cours de laquelle les chasseurs poussent des animaux dans le vide, ce qui illustre l'importance de ces endroits escarpés pour la chasse au gros gibier. De ce point de vue, le Rocher du Marquis présente la morphologie idéale pour servir de piège de ce type comme on en voit un peu partout dans l'hexagone, dans le Massif Central en particulier. Ainsi le "cheval tombé" pourrait bien également exprimer l'importance du lieu dès la préhistoire et donc venir de beaucoup plus loin qu'on ne le pense.

samedi 12 janvier 2013

poème

Biologique passion

Beau désir délirant
Désir fou, excitant
Dopamine éblouie
Sérotonine aussi
Mon regard captivé
Coeur ouvert et brisé
Lulibérine coule
En larmes qui me saoulent
Fol hypothalamus
Mon destin ne tient plus
Qu'au bouquet enflammé
Des hormones libérées
Les amines cérébrales
Eclairent la cathédrale
D'un cerveau tant câblé
Où logique disgraciée
Cherche en vain l'équilibre
Le vrai sens du mot libre.

jeudi 10 janvier 2013

poème

Le korrigan

Le Bonnet Rouge en son landier            
Garde l'ardoise des gorges vives
Les korrigans la nuit s'activent
Dans les fougères en rouge herbier

Sous le ciel bas d'un soir d'hiver
Un korrigan m'avait souri
De son manteau était sortie
Une cristalline et belle sphère

Avec son air bien malicieux
Ce messager me regardait
Tenant la sphère comme un jouet
Dans le silence de ce lieu

La sphère est un moment fugace
Qui s'offre à nous sans préavis
L'instant de bonheur s'évanouit
Comme le jour se lève et passe.

dimanche 6 janvier 2013

peinture

Forêt de Quénécan

Etang du Fourneau vu du Saut du chevreuil.
Le "Saut du chevreuil" est un escarpement rocheux en dalles de schiste qui surplombe le ruisseau venant de l'étang des Salles et alimentant celui du Fourneau, en pleine forêt de Quénécan. Cette appellation viendrait d'une chasse au cours de laquelle un chevreuil poursuivi par une meute de chiens, piégé sur l'affleurement rocheux, se serait délibérément jeté dans le vide pour échapper à ses poursuivants.

Aquarelle et plume.

vendredi 4 janvier 2013

légende

Au coeur du pays koste 'r c'hoed

L'étang des Salles en Sainte Brigitte et ses rives boisées constituent le décor grandiose et romantique qui attire, fascine et inspire les artistes comme le célèbre Réon et sa grotte magique au moulin du Corbeau, à elle seule un concentré de mystère dans cet endroit magnifique. De cette grotte, il ne reste aujourd'hui que le souvenir des masques de terre cuite et des personnages inquiétants et sombres garnissant les murs, au coeur même de la forêt.

Les ruines du château des Salles ajoutent à la mélancolie du lieu une note de mystère supplémentaire. Les ardoises du sol révèlent sous les pas leurs étranges macles à inclusions charbonneuses en croix (andalousite) qui, au haut Moyen-Age n'ont pas manqué de frapper les imaginations. Ces macles, à l'origine des armes de Rohan, ont sans doute joué un rôle dans la première implantation humaine sur ce site. La demeure celte, puis romaine est devenue castel des Porhoët puis château des Rohan (dans lequel a été signé l'acte de fondation de l'abbaye de Bon Repos au XII e siècle).
Dans les ruines de ce château des Salles, deux grosses tours sont encore visibles dont celle proche de l'étang a son histoire curieuse. La veille de Noël, chaque année, une étrange lumière apparait au sommet de cette tour au moment où les douze coups de minuit sonnent au clocher de Perret. Il se raconte dans le pays, qu'il y a déjà fort longtemps, des jeunes de Perret avaient voulu vérifier ce phénomène en s'installant une nuit de Noël dans la tour avec l'intention d'élucider ce mystère. Mais au moment où les premiers coups sonnaient au clocher de Perret, une peur panique s'empara des jeunes gens qui s'enfuirent sans se retourner. On ne sut donc jamais le fin mot de l'histoire et depuis ce temps là, personne n'a tenté de renouveler l'expérience. Le mystère est donc toujours entier.

jeudi 3 janvier 2013

poème

Bonne année 2013 à tous les internautes

Dans la langue du pays, ces voeux peuvent se dire ainsi:

"Er bloaz nevez ma hetou déoc'h
Korv e yehed, kalon a peoc'h!"

ce qui peut se traduire de cette façon:

Pour l'an neuf prenez mes souhaits
Le corps sans maux, le coeur en paix!

Que souhaiter de plus?
Laissons venir à nous les plaisirs éphémères, c'est leur fugacité qui en fait leur valeur!
Faisons confiance à notre coeur et à notre instinct.
Rien n'est gravé dans le marbre et tout est donc possible
Alors pourquoi pas le meilleur pour l'an neuf?